Circuit oasis
 































Taille du groupe : 5 à 15 pax.

Durée : 10 jours/9 nuits.

Transport : En autocar de tourisme avec guide accompagnateur.

Pour de nombreuses villes des oasis, les dattiers sont la principale source de revenu. Le Circuit des Oasis en Algérie va nous emmener à travers les paysages fascinants du Sahara jusqu’aux oasis variées et pleines de charme. Nous allons découvrir la vie quotidienne, visiter des marchés, et apprécier l’architecture typique qui caractérise ces oasis. Nous aurons un guide local dans la plupart des lieux.

Itinéraire :

Jour 1 : Alger
Nous nous retrouverons à l’aéroport et ferons le transfert jusqu’à l’hôtel. Puis nous aurons une journée entière de visite de sites incluant Notre Dame d’Afrique, la Casbah et le musée Bardo.

Jour 2 : Bousaada
"La ville du bonheur" est une station touristique mythique et la plus proche oasis d’Alger. C’est là que se trouve le musée du peintre français Etienne Dinet, qui y a vécu. Nous allons découvrir le Ksar, plusieurs mosquées, le moulin à eau Ferrero, et la tombe d’Etienne Dinet. Nous allons également expérimenter le Zaouiat el Hamal, qui fut visité par Isabelle Eberhardt, quand elle recherchait la révélation. Nous irons nous promener sous les arches de la cité et participer aussi aux activités quotidiennes locales.

Jour 3 : Biskra
La ville de Biskra est encore caractérisée par son charme discret. Elle est située à mi chemin entre le désert du Sahara et le massif des Aurès. Nous partirons de la palmeraie, qui nous rappelle que nous sommes dans une oasis, jusqu’au marché, principal attrait des villes du sud. Ensuite nous nous dirigerons vers la ville moderne, célèbre pour son passage voûté, son grand marché, et sa mosquée.

Jour 4 : El Oued
El Oued, la capitale de cette région, est le centre d’un grand nombre d’oasis situées dans la région du Souf. C’est la plus grande ville, qui est entourée de dunes de sable et qui est de loin la plus photogénique. El Oued est aussi appelée la « ville aux mille coupoles » et ses structures sont très distinctes. C’est un des plus étonnants exemples d’architecture du désert dans le Sahara. El Oued est également un bon endroit pour faire du shopping et les tapis sont l’une des meilleures acquisitions.

Jour 5 :
Ouargla. A votre arrivée à Ouargla, nous déjeunerons. Ouargla est dominée par l’industrie du pétrole. Historiquement c’était le centre du commerce de l’or et des esclaves. Maintenant Ouargla, entourée par plus d’un million de dattiers, possède à la fois une partie moderne et ancienne. Le vieux Ksar est un labyrinthe d’allées étroites qui entourent le minaret de la mosquée. Le marché de Ouargla est un bon endroit pour dénicher les « roses des sables », tapis et paniers.

Jour 6 : Ghardaïa
Nous arriverons à Ghardaïa en fin de matinée et nous déjeunerons. Ghardaïa est une des villes oasis les plus intéressantes d’Algérie. Il y a un marché dans le centre de la vieille ville où de jolis tapis et de carpettes tissées faits main sont vendus. Le nom de Ghardaïa est souvent utilisé pour les cinq petites villes dans l’Oued de la vallée du M’Zab : Beni Isguen, Bou Noura, El Ateuf, Ghardaïa, et Melika. Les gens vivant dans cette région appartiennent principalement à la communauté musulmane des Mozabites. Ils se sont séparés du courant principal de l’Islam vers le XIIè siècle et sont connus pour leur puritanisme, leurs maisons sans chaises ni tables, et pour leurs excellentes compétences en commerce. L’architecture est spéciale ici et vous donne l’impression d’être entre les mosquées du sud Sahara et le cœur de l’Islam.

Jour 7 : El Golea
Nous quitterons Ghardaïa de bonne heure et nous déjeunerons à El Golea, qui signifie "la citadelle". Dans l’après-midi nous visiterons la belle ville oasis. El Golea possède la meilleure eau du pays et grâce à cela, une grande variété d’excellents fruits sont cultivés. Alors que la plupart des villes oasis font pousser uniquement des dattes, à El Golea ils font pousser des prunes, des pêches, des abricots, des cerises, des oranges, et des figues.Avec tous ses arbres, ses boulevards ombragés et ses places, El Golea ressemble à un grand parc, et depuis l’ancien Ksar El Meniaa, dont la ville tire son nom, il y a une bonne vue de El Golea. A plus de 1000 km de son ermitage de l’Assekrem, la tombe du Père de Foucault fut trouvée ici.

Jour 8 : In Salah
La route jusqu’à In Salah traverse la plaine de Tademaït, un désert vide et sans fin. C’est une région très sèche et où d’impressionnants tourbillons de vent ont lieu. Après le déjeuner nous visiterons la ville. In Salah, situé au milieu de nulle part, est une très jolie oasis rouge au style soudanais . Elle est entourée de palmeraies et de dunes de sable. Une des dunes de sables grimpe par-dessus la ville, la coupant en deux moitiés. Alors qu’elle ronge lentement des bâtiments d’un côté (cela prend 10 à 20 ans pour recouvrir une maison), une maison est découverte de l’autre. L’intéressant marché de In Salah est fréquenté par les touareg d’Algérie, du Mali et du Niger. La mosquée du Ouled Bahamou et l’ancien Ksar sont également de beaux endroits à visiter.

Jour 9 : Tamanrasset.
Nous aurons un départ matinal car la route jusqu’à Tamanrasset est longue (environ 10 heures). Comme il n’y a pas de ville ou village jusqu’à Tamanrasset, nous emporterons un pique-nique pour le déjeuner. Le voyage est peut être long mais il va nous transporter vers des endroits très panoramiques. La route traverse les montagnes de l’Arak et va nous mener à travers un impressionnant canyon.

Jour 10 : Tamanrasset
Aujourd’hui nous aurons le temps de nous reposer après la longue route depuis In Salah. Dans la matinée nous aurons une visite guidée de la ville et après le déjeuner nous aurons un programme libre. Tamanrasset a plein de charme. Elle est aussi appelée "la ville rouge" en raison de la couleur des briques rouges des maisons. C’est une ville pleine de vie et de caractère. Bien qu’elle soit située au cœur du désert du Sahara, c’est la plus grande de toutes les villes touareg et elle compte 40 000 habitants. Elle est régulièrement fréquentée par les caravanes de chameaux de ces "hommes bleus du désert". Tamanrasset a joué un rôle clé dans le commerce du Trans-Sahara entre le nord et le sub-Sahara africain. Aujourd’hui elle demeure un point de rencontre pour les touareg qui traversent le Hoggar, les conducteurs de camions sur leur chemin en direction du Niger et du Mali, et les touristes. Chaque jour il y a le marché de l’après-midi. Dans le centre vous trouverez de nombreux magasins de souvenirs qui vendent toutes sortes de produits artisanaux touareg. Vous pouvez même trouver un cyber café en ville.

Jour 11 : Alger
Retour à Alger par un vol domestique. Puis départ pour le vol international sur Paris.


Points forts
Alger : Notre Dame d’Afrique – Casbah – Makkam Ech-Chahid.
Tamanrasset : Désert – Marché – Ville rouge.
Ghardaïa : Beni Isguen – El Ateuf – Marché.

Des circuits privés sont également possibles.

Retour

 
En savoir plus sur...