En savoir plus sur Tipaza
 









Historique : les premières traces de l'occupation du site de Tipasa remontent a l'époque préhistorique ; les fouilles ont révèle des stations datées du Paléolithique moyen.

A la fin du XIème siècle ou au Vème, nous savons que Tipasa est un comptoir Phénicien.

La position stratégique de Tipasa (dont le nom d'origine phénicienne signifie lieu de passage), débouché sur la mer auquel s'associe un arrière-pays très fertile, ne pouvait qu'attirer ces grands navigateurs qu'étaient les phéniciens.

De l'époque é des royaumes Maurétaniens, nous ne possédons que très peu repère historique et archéologiques. Toutefois, nous savons qu'au 1er siècle avant notre ère, le rois BACCHUS II dont la capitale est IOL (Cherchell) possède un royaume qui s'étend de l'atlantique a la région de SETIF.

A la fin du Ier siècle avant J.C, JUBA II succède a BACCHUS II, et son royaume couvre pratiquement le Maroc et l'Algérie actuels ; IOL, toujours capitale devient CAESAREA. TIPASA comprise a l'intérieur du royaume Maure semble avoir connu une certaine prospérité, le mausolée royale de Maurétanie daterait de cette époque.

En 39 après J.C. PTOLEMEE, le fils de JUBA II, est assassiné a Lyon par l'empereur CALIGULA, le royaume de Maurétanie est alors annexé a l'empire de ROME.

En 46 l'empereur CLAUDE accorde a TIPASA un statut municipal avec l'octri du droit latin (jus latii). Un siècle plus tard, TIPASA devient Colonia Aalia Tipasensis, c'est de cette période que date l'accroissement de la ville.

Des le III siècle, le christianisme fait son apparition a TIPASA, l'épitaphe de Rasinia secunda datant de 238 est l'inscription la plus ancienne d'Afrique.

Au IVème siècle TIPASA souffrira non seulement du schisme donatiste mais devra faire face aux attaques d'un chef berbère révolté contre ROME, FIRMUS (371 après J.C).

Au Vème siècle, TIPASA subit l'assaut des VANDALES ; un siècle plus tard, les BYZINTINS reprennent CHERCHELL et sans doute TIPASA.
Au delà du VIème siècle, nous savons très peu de choses de ce fut la vie à TIPASA.

Retour

 
En savoir plus sur...