En savoir plus sur la Casbah
 






Tout le monde appelle la vieille cite d El Djazair Casbah, en réalité le mot Casbah veut dire citadelle et revient a ce palais, juché a 118m du niveau de la mer sur les derniers contreforts des collines de Bouzareah, qui domine la baie d’Alger et défendait celle-ci contre toute attaque maritime.

C’est ce qu’on appelle le palais du Dey qui a été construit a l’époque ottomane (16eme siècle).

A vrai dire, ceinte de muraille la vieille cité d El Djazair ressemblait vraiment a une forteresse ce qui explique son appellation actuelle.

Cinq portes donnaient accès a la ville :

La porte de l'Ile ;
La porte de la mer ;
La porte Azoun ;
La porte d El Oued ;
La porte neuve.

Les portes de l'Ile et de la mer étaient très importantes du fait du grand trafic maritime de cette époque (16eme-18eme siècle).

D’ailleurs de ce fait le nom EL Djazair signifie les iles et ses habitants vivraient plus de la mer que de l’intérieur des terres.

La porte Azoun était la porte principale du trafic terrestre.

La porte d El Oued donnait sur le cimetière, c’était la porte du souvenir.

La porte neuve donnait sur le sud et restait une voie d’accès piétonne peu importante.

El Djazair est devenu une des villes les plus riches du pourtour méditerranéen et représentait l Islam face a la chrétienté a l’époque ou les Espagnols venaient de chasser les derniers musulmans d’Espagne. (chute de Grenade en 1492) et avaient entamée la conquête l’Afrique du nord.

Aussi la Casbah a supporte les attaques de presque toutes les nations européennes au nom de la chrétienté entre le début du XVI siècle et jusqu’a la conquête française en 1830.

C’est encore la Casbah qui a été un symbole les plus beau de la révolution Algérienne de 1954 qui a donnée l’indépendance de l’Algérie en 1962.

Cette ville conçue pour 40 000 habitants a vu s’accroître sa population pendant les années de la guerre d’Algérie et après l’indépendance, pour arrivée a une population de 120 000 habitants.

Cela a entrainé une tonification avancée de la Casbah ,des maisons sont tombées d’autres menacent ruines.

Toute les richesses architecturales et culturelles de cette cite qui représentent un patrimoine les plus riches du pays a vus ses richesses disparaitre peu a peu .

Aujourd’hui après bien des hésitations une partie de la population de la Casbah ont été déplacée et relogée dans des maisons plus récentes.

Les maisons en ruine sont en voie de restauration et devraient donner a long terme une image digne de cette cite qui restera pour tout Algérien le symbole de sa personnalité.

Cette petite introduction reste très incomplète pour expliquer tout ce que la casbah représente.

Une visite approfondie vous fera découvrir ses ruelles sinusoïdales qui passent de l’ombre a la lumière, ses murs aveugles qui forment de véritables remparts pour préserver l’intimité des riverains, ses fenêtres regard très discret qui échappent souvent a l œil du passant, ses loggias soutenus de poutrelles en bois Thuya restent encore intactes depuis cinq siècles.

Vous sillonnerez une ville piétonne ou tout est a dimension humaine et dont le grand architecte le Corbusier s’inspira pour son Modulor.

La Casbah c’est aussi des odeurs, des gens, des palais et des mosquées.
Chacun suivant sa sensibilité, ne restera pas indifférent a un des patrimoine culturel les plus riches d’Algérie.

Retour

 
En savoir plus sur...